Le basson : un ancêtre des instruments de musique à vent

Le basson : un ancêtre des instruments de musique à vent

(Mis à jour le: 14 mars 2019)
Evaluer cet article

Tous les instruments de musique ont leur propre histoire, que ce soit des instruments à corde, à basse ou à vent. Ici, nous allons découvrir le légendaire et parmi les plus anciens instruments à vent, le basson.

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un instrument à vent fait en bois et composé d’une anche, d’un bec et d’un corps cylindrique. Il a été créé pour remplacer la basse de hautbois. Il est conçu comme tel : une culasse enserre un tube scindé en deux branches qui sont collées l’une à l’autre. Sur la plus petite branche est placé un tuyau en cuivre taillé en S. On appelle celui-ci bocal et il est relié à l’anche. La grande branche, elle, porte le pavillon à son extrémité.

Qui est l’inventeur du basson ?

Cet instrument a été inventé par Afranio Chanoine de Pavie vers en 1539 et perfectionné par Sigismond Scheltzer vers 1578. Au XVIe siècle, Scheltzer de Nuremberg fut renommé comme l’un des facteurs du basson. On s’en sert surtout au théâtre ou dans les harmonies militaires. On le considère comme la basse de la flûte et du hautbois.

Lire aussi :

Quelle est l’histoire du basson ?

Le basson

Au départ, le basson n’était constitué que de deux clés, ce n’est qu’en 1760 qu’il fut doté de cinq clés. Dès lors, leurs nombres augmentent continuellement et aujourd’hui, le basson en compte seize. Il a huit trous latéraux percés en oblique et peut former vingt sons fondamentaux et douze harmoniques.

Le basson s’est fait reconnaître et utilisé dans les œuvres de Beethoven.

Berlioz, lui, s’en est servi pour renforcer le caractère sombre de la marche au supplice dans son œuvre, la Symphonie fantastique.

Rimsky-Korsakov par contre, l’a choisi pour faire ressortir ses notes claires pour souligner la grâce de la seconde partie de son œuvre, Sheherazade.

V. d’Indy et Dukas ont eux aussi pris le basson pour accompagner de sa sonorité incisive les moments comiques dans les productions telles que « Les moines du Camp de Wallenstein » et « L’Apprenti Sorcier ».

En 1845, Jancourt et Willent-Bordogni ont sorties un livre parlant des méthodes de basson.

Le basson s’est vite vue remplacer par les instruments à cuivre dans les orchestres militaires.

Au XIXe siècle, on fabrique le contrebasson avec du cuivre, un tube en forme de cône, une anche double et on lui met une quinzaine de clés. C’est un ancien grand pommer double allemand, il fait le double de la taille du basson classique et sonne plus grave avec une octave en dessous. On le ressent bien durant la scène de la prison dans l’œuvre de Beethoven, Fidefio.

En Italie, on l’appelle fagotto à cause de sa ressemblance au fagot.

Quels sont les caractéristiques du basson ?

Le basson primitif est composé de quatre pièces de bois dotées de huit trous et de cinq clefs. Vers la fin du XVIIIe siecle, d’autres clefs y furent ajoutés. La partie que l’on nomme bocal est seuement l’anche constituée d’un tube en cuivre en forme de S. il a été façonné par Afranio.

Aujourd’hui, le basson possède une étendue de trois octaves, une quinte à partir du si bémol en dessous des portées de la clé de fa.

Qui sont les professeurs de basson?

instruments de musique à vent

Ceux qui se sont fait le plus reconnaître par leur talent sont : Gebauer, Barizel, Willet, Cokken, etc. M. Jancourt, professeur au Conservatoire de Paris.

Quel type de basson est encore utilisé aujourd’hui ?

Il existe deux types de bassons encore très utilisés ujourd’hui, le système français et le fagottt ou système allemand. La différence entre les deux commence par les matériaux dans lesquels ils sont fabriqué, cela concerne le bois, les trous, le clétage, l’anche,… et si le modèle français ne connait que deux marques célèbres : Buffet-Crampon et les Ateliers Ducasse. L’allemand lui en a toute une liste : Heckel, Püchner, Moosmann, Schreiber, Adler, Sonora, Yamaha,…

Le système allemand devient le préféré des musiciens, car il semble plus fiable et produit des plus beaux sons graves que le système français. En plus, il possède un timbre plus en rondeur s’associe plus facilement avec les autres instruments de musique dans les grandes orchestres.

Parmi les modèles allemands, le système Heckel est le numéro un avec une justesse et une qualité d’émission qui surpasse tous les autres. Il se démarque par son jeu nuancé et aussi pour sa maîtrise de la matière sonore.

Il n’y en qu’en France que l’on propose des formations séparées sur l’un des deux types d’instrument.

Le modèle français est représenté par Maurice Allard et est plus utilisé dans les concertos. En 2008, le facteur de basson français Yannick Ducasse a créé un instrument plus adapté aux enfants dès l’âge de cinq ans.

Actuellement, l’enseignement du basson est basé sur la pratique de la musique baroque.

Sur quel ton se joue le basson ?

Le basson peut se jouer sur tous les tons, mais les plus entendus  sont en « ut », « fa », « si B », « mi B » et ainsi que leurs dérivés en mineurs. Il peut se jouer sur un ton mélancolique et tendre, comme sur un ton plus vigoureux et expressif.

Pour quel type de musique est fait le basson ?

Le basson est plutôt utilisé comme soliste dans les répertoires célèbres, on le retrouve dans concertos de Vivaldi. Cet instrument de musique est indispensable pour un orchestre symphonique grâce à son timbre très particulier.

Toutefois, on peut le retrouver aussi dans les orchestres d’harmonie, dans les musiques de chambre accompagnés d’autres instruments, dans les ensembles de musique de style baroque et surtout, il est très présent dans les soundtracks de film et de dessin animé.

Comment est utilisé le basson ?

La partie de basson s’écrit en notes réelles. Il possède un timbre plutôt mordant et incisif qui accentue parfaitement les tons sombres et dramatiques d’une œuvre. Avec le basson, on peut exécuter des sauts  à grande distance, des traits rapides, des suites de notes répétées.

 

Related Posts

  • 55
    C’est un instrument de musique à vent, à bec et à anche (lamelle de bois vibrante produisant un son). Elle est de la même famille que la flûte, le saxophone, le hautbois et le basson. De ce fait, elle possède un bec suivi d’une anche et d’un tube rond terminé…
    Tags: l, plus, on, d, a, musique
  • 55
    Erwin Olaf est un grand nostalgique. Il se passionne pour les années 50, aime les clichés qui suscitent la réflexion et a le don d’afficher un certain vent de tristesse ou de solitude sur ses photos. Aussi bien l’homme que le photographe qui se cache derrière lui sont surprenants, tour…
    Tags: l, a, d, on, plus, s
  • 52
    L’instrument à vent, également appelé aérophone, est un instrument de musique dont le son est produit grâce au souffle d’un musicien ou d’un autre système. Il en existe différentes variétés, mais tous sont pourvus d’un élément appelé perce. C’est une sorte de tube qui influe sur le timbre de l’instrument.…
    Tags: l, d, instruments, on, plus, a
  • 50
    John Andrew Perello alias JonOne est né à New York en 1963. Il débute le tag à la fin des années 70 en enregistrant son nom dans la ville et sur les pagayes de métropolitain. Ce qui l’a certainement mené au bombage a été de distinguer les autres peindre des…
    Tags: l, d, a
  • 48
    Célébrée tous les 21 juin dans une centaine de pays à travers le monde, la Fête de la Musique est un évènement créé pour la première fois en 1976 en France. Aujourd’hui, plus de 100 pays se joignent à la Métropole pour la célébrer, chacun à leur manière, dans leur…
    Tags: musique, l, d, a, plus

One Reply to “Le basson : un ancêtre des instruments de musique à vent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *