Le Médoc retrouve son festival Sun Ska

Le Médoc retrouve son festival Sun Ska

Le Festival Sun Ska n’est plus un secret pour les mélomanes et surtout les fans de reggae. Ils sont de plus en plus nombreux à le suivre et à y assister, année après année. En 2017, il a attiré plus de 70 000 personnes ce qui est un bon présage pour les éditions à venir …

L’édition 2018

Pour cette 21ème édition du Festival, le public découvrira à l’affiche, le grand Jimmy Cliff. Il ne sera, bien sûr, pas le seul à animer le festival, mais d’autres grands noms du reggae partagera la scène avec lui.

Pour cette année, les organisateurs vous donnent rendez-vous les 3, 4 et 5 août prochain, non plus sur le campus universitaire de Pessac, comme ce fut le cas ces trois dernières années, mais dans le Médoc.

En effet, le festival retournera désormais dans le Médoc, là où il a été organisé pour la première fois, en 1998. C’est d’ailleurs dans cette région qu’il s’est tenu pendant de nombreuses années, jusqu’en 2003.

festival Sun Ska

Pourquoi ce retour aux sources ?

Durant ces trois dernières années, le Festival Sun Ska s’est déroulé à Pessac, à Talence et à Gradignan. Pour la nouvelle édition, ces trois communes ont fait savoir, par courrier, qu’elles ne veulent plus accueillir cet événement et pour cause : les nuisances sonores qu’il engendre parfois jusqu’à deux heures du matin. Elles pointent aussi du doigt les occupations des parties communes des immeubles qui posent problème aux riverains.

Malgré ce refus d’accueillir le festival, les maires de ces trois communes reconnaissent la qualité artistique et professionnelle de l’événement. Ils jugent toutefois qu’un lieu non urbain serait plus adapté pour son organisation. Ils votent donc en faveur du retour dans le Médoc.

Où se tiendra-t-il cette année ?

Désormais de retour dans le Médoc, c’est sur le site de Nodris, à Vertheuil que le festival sera organisé. Ce lieu se situe au bord de la route RD1215, à mi-chemin entre Saint-Laurent-Médoc et Lesparre.

Le seul bémol à ce nouveau lieu : il ne peut qu’accueillir 12 000 personnes par jour alors que les campus universitaires bordelais avaient une capacité de 27 000 festivaliers. Cela signifie que malgré les 30 hectares loués par l’événement, le nombre d’audience sera réduit sur les trois jours du spectacle.

Related Posts

  • 53
    Les plus grands festivals de musique de FranceL’été ne rime pas seulement avec vacances, mais avec festival de musique aussi. Aimez-vous la musique ? Aimez-vous faire la fête avec vos amis ? Sachez que chaque année en France, on a quelques centaines de festivals et il y a ceux qui n’attendent pas l’été. En effet, il n’y a pas…
    Tags: festival, l, a, se, plus, année, s, événement, d
  • 52
    La vie d’Hervé TélémaqueNé le 5 novembre 1937 à Port-au-Prince en Haïti, Hervé Télémaque est un peintre de nationalité française, mais d’origine haïtienne. Son nom est étroitement lié à la figuration narrative. Revenons sur le parcours de cet artiste dont le travail nous émerveille toujours par son originalité. Les débuts d’Hervé Télémaque dans…
    Tags: l, d, se, cette, a, qu
  • 50
    Les grands festivals en France et en Europe annulésL’épidémie du covid-19 semble affecter tous les secteurs et même le secteur culturel : danse, théâtre, musique, cinéma … aucun n’est épargné. Malgré la création de la cellule d’accompagnement par le ministre français de la Culture, les organisateurs de festivals culturels semblent bien inquiets. L’annonce du président français Emmanuel Macron n’a…
    Tags: l, festival, cette, a, d, plus, année, édition, événement, ne
  • 50
    Le festival d’Automne à Paris 2020 : une 49ème édition exceptionnelleLa crise sanitaire qu’a laissée la pandémie du covid-19 a obligé les organisateurs du Festival d’Automne à redonner un coup de neuf à cette édition 2020. Pour cette année, ils sont partis sur le concept d’ « une visée solidaire à l’attention des artistes, des partenaires, des auteurs, du public et…
    Tags: festival, d, l, a, cette, se, édition, événement, année, plus
  • 42
    La vie d’Erwin OlafErwin Olaf est un grand nostalgique. Il se passionne pour les années 50, aime les clichés qui suscitent la réflexion et a le don d’afficher un certain vent de tristesse ou de solitude sur ses photos. Aussi bien l’homme que le photographe qui se cache derrière lui sont surprenants, tour…
    Tags: l, a, d, qu, plus, s, c

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *