Evaluation: 4.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 18 juin 2018)

Célébrée tous les 21 juin dans une centaine de pays à travers le monde, la Fête de la Musique est un évènement créé pour la première fois en 1976 en France. Aujourd’hui, plus de 100 pays se joignent à la Métropole pour la célébrer, chacun à leur manière, dans leur pays, mais à la même date.

Qui l’a inventé ?

La Fête de la Musique a été célébrée en 1976 sur l’initiative de Joel Cohen. C’est un musicien d’origine américaine qui travaillait, à cette époque, pour France Musique. Alors qu’il était rattaché à cette station de radio publique, Cohen a proposé des « Saturnales de la Musique » qui devaient se tenir le 21 juin et le 21 décembre, c’est-à-dire aux dates des deux solstices.

Rappelant que durant l’Antiquité, les romains faisaient la fête durant toute la semaine précédant le solstice d’hiver pour rendre hommage au dieu Saturne. C’est un peu dans cet esprit que Joel Cohen a proposé ses Saturnales, mais dans son concept, il souhaitait que les musiciens participants jouent le 21 juin au soir, qui n’était autre que le jour de l’été boréal. Après sa proposition validée, il a pu réaliser son projet le 21 juin 1976 à deux endroits, à Toulouse et dans l’Ouest parisien.

Musique

Comment est-elle devenue une fête nationale ?

Même si la première édition a vu le jour en 1976, ce n’est qu’en 1982 que la Fête de la Musique devient une fête à l’échelle nationale. C’est le ministre de la culture de cette époque, à savoir Jack Lang ainsi que le directeur de la musique et de la dance du ministère, en la personne de Maurice Fleuret qui ont influé sur cette décision. En 2015, Jack Lang a encore remercié Joel Cohen d’avoir eu cette brillante idée.

Comment est-elle devenue une fête internationale ?

A partir de 1982, tous les pays français célébraient les Saturnales de la Musique. D’édition en édition, l’évènement prend toujours de l’ampleur tant et si bien qu’en 2011, d’autres pays ont aussi commencé à le célébrer.

En 2014, le site français dédié à cet évènement compte plus de 120 pays qui ont adhéré au concept.

Pourquoi précisément le 21 juin ?

  • En référence à l’histoire :

Comme vu plus haut, les Saturnales ont été organisées par les Romains durant la semaine qui précède le solstice d’hiver. Pour Joel Cohen, le point de référence est le solstice d’été qui se déroule tous les 21 du mois de juin.

  • En référence à la longueur du jour :

Mais cela n’est pas l’unique raison puisqu’en tant que jour de solstice d’été, cette date est aussi l’un des plus longs jours de l’année. Cela signifie que les 21 juin, les nuits étant plus courtes, il est possible de faire la fête jusqu’aux premières lueurs du matin et c’est justement ce que Joel Cohen voulait que les groupes de musique fassent.

  • En référence au sacre de la nature :

En été, la nature s’éveille et se décline dans toute leur splendeur. La date qui est celle du solstice d’été a donc été retenue en signe de sacre pour la nature ou pour se référer aux moissons. Cela reprend un peu une note d’histoire puisque les fêtes païennes sont organisées dans ce même esprit à l’instar des fêtes de la Saint Jean. Il s’agit d’une grande fête populaire française durant laquelle les gens allument un grand feu pendant toute la nuit du 21 juin. Cet évènement a été célébré jusque dans les années 90 jusqu’à ce que les feux furent interdits pour raison de sécurité.

Fete

Comment se déroule la Fête de la Musique ?

Avec pour slogan « Faites de la musique », qui est l’homophone de son appellation « Fête de la musique », le but de l’évènement est d’inciter tous les musiciens amateurs à faire de la musique à titre gratuit et de manière bénévole. En principe, il n’y a d’ailleurs pas de scène précise puisqu’à cette occasion, on peut jouer dans les rues ou dans n’importe quel lieu public.

Toutefois, au fil du temps, des concerts gratuits ont commencé à être organisés durant lesquels amateurs et professionnels se partagent la scène. Ces spectacles sont généralement ouverts au public et tous les genres musicaux sont admis allant de la musique classique à la musique traditionnelle sans oublier le reggae, le rock, le jazz, le world music, …

Découvrez Le reggae et ses variantes.

Comme il s’agit désormais d’une fête nationale, les établissements ont le droit de rester ouverts plus tard à cette date tandis que de nombreuses artères de circulation sont fermées pour accueillir des scènes érigées un peu partout à travers les villes.

Il faut néanmoins souligner que ces dernières années, les lieux de spectacles sont de plus en plus délimités pour éviter trop d’encombrement dans les rues. C’est ainsi que la Fête de la Musique envahit les parcs, les espaces sportifs et même les salles de concerts, ouverts gratuitement pour cette occasion.

Qu’en est-il des concerts de jazz organisés durant cet évènement ?

Il n’est pas rare que des organisateurs proposent des concerts de jazz dans le cadre de la Fête de la Musique. Ces derniers étant réservés à des professionnels, ils ne peuvent porter le nom de « Fête de la Musique » même si reste des évènements musicaux.

Comment les gens perçoivent l’évènement ?

Puisqu’il n’a cessé d’évoluer et d’aller de pays en pays, la Fête de la Musique connaît un franc succès auprès du grand public et ce, dès ses débuts.

Rien qu’en France, près de 18 000 concerts sont organisés à travers le pays à la date du 21 juin et chacun d’eux attire des milliers de visiteurs. Le succès n’est toutefois pas que français puisqu’à l’internationale, l’évènement suscite le même engouement.

Il faut savoir que même si presque tous les pays du monde célèbrent la Fête de la Musique, seules 340 villes sont reconnues organisatrices officielles par la Charte internationale des villes organisatrices. Tous les pays membres de cette charte ont des engagements à tenir dont la gratuité des concerts et le libre accès aux évènements organisés dans le cadre de ces festivités. Cela signifie qu’un évènement musical payant qui se tient le jour du 21 juin n’est pas organisé dans le cadre de la Fête de la Musique.

Fete de la musique

La Fête de la Musique d’aujourd’hui

Grâce à la gratuité de l’évènement, la Fête de la Musique ne se limite pas à une seule catégorie de personnes puisqu’aussi bien le public rural que citadin peut y accéder.

A part cela, d’autres styles musicaux « populaires » y ont également été intégrés comme la techno, le rap, le hip-hop et même les danses de rue. Dans certains pays, de plus en plus de genre musical traditionnel font également  leur entrée comme c’est le cas de la musique africaine et la musique antillaise.

Cela signifie que même les musiques autrefois jugées « ringards » ont trouvé un nouveau public grâce à la Fête de la Musique.

Autres remarques importantes :

  • Les musiciens amateurs sont de plus en plus nombreux avec une large participation des 15-17 ans
  • L’évènement voit apparaître chaque année de nouvelles créations originales, de nouveaux styles ainsi que de nouvelles expressions que les artistes ne cessent d’innover et de renouveler

Grâce aux nouveautés qui sont, sans cesse enregistrées, la Fête de la musique est devenue une fête culturelle mondiale que chaque pays célèbre à sa façon, mais toujours dans le respect du principe de la gratuité.

Comment cela se passe à travers le monde ?

Même si la Charte compte aujourd’hui près de 340 villes inscrites de manière officielle, l’évènement n’a pas encore atteint l’ampleur attendue dans les autres pays non-français puisque son envergure dépend avant tout des possibilités financières, techniques et logistiques de chaque ville. Quoi qu’il en soit, chacun essaie de l’organiser aussi bien que possible et quelques changements ont même été apportés par certaines villes pour donner entière satisfaction à leur public.

  • En Allemagne, près de 50 villes célèbrent actuellement la Fête de la Musique
  • En Chine, c’est l’ambassade de France qui a pris l’initiative de l’organiser pour la première fois en 1992 et ce n’est que vers les années 2000 qu’elle a commencé à être célébrée régulièrement dans certaines villes chinoises
  • A Genève et en Colombie, la Fête de la Musique dure pendant trois jours et est planifiée pour le week-end le plus proche du 21 juin
  • Au Québec, l’évènement est organisé dans le cadre du label « Art dans la ville »

Dans tous les pays non francophones, l’évènement est organisé par les ambassades françaises, les chambres de commerce françaises, les Ministères français des Affaires étrangères ou les associations représentants la France. Aujourd’hui devenu un évènement quasi-mondial, il est souvent baptisé World Music Day, mais d’autres appellations propres à chaque pays existe également tels que Make Music ! dans certains pays anglophones.

 

 

Related Posts

  • 54
    C’est bien en Jamaïque que le reggae a vu le jour avant d’être popularisé par Bob Marley. L’histoire ne s’arrête toutefois pas là, car différentes chronologies restent et doivent rester pour les jeunes générations. Ce qu’il faut savoir Les producteurs et musiciens des Caraïbes se sont inspirés du rhythm and…
    Tags: a, l, c, d, cette, ont, se, musique
  • 50
    Quand on parle de Reggae, d’emblée, on fait référence à des chanteurs avec des dreadlocks, au culte rasta qu’ils partagent avec les fans ou encore à une culture de non-violence exemplaire vis-à-vis de leur entourage. Pourtant, cette musique renferme bien plus de facettes que l’on ne le croit, vestiges des…
    Tags: l, plus, se, d, musique, qu, pays, cette
  • 49
    Sous ce pseudonyme de félin se cache un grand homme aux textes aussi doux que des plumes. Chaton est un chanteur-compositeur qui a su s’imposer au-devant de la scène musicale. C’est dans la branche du reggae qu’il a décidé de s’orienter, une vocation qu’il a depuis ses 13 ans. Petit…
    Tags: a, d, l, c, n, qu, se, plus
  • 48
    Apparue pour la première fois à la fin du 19e siècle, le Jazz est une musique d’origine afro-américaine. Il est le savant mélange de divers styles musicaux et a connu, au fil des ans, de nombreux changements. Partons à la découverte de cette musique aujourd’hui encore tant appréciée … La…
    Tags: d, ont, se, a, musique, qu, l
  • 48
    Mo’Kalamity est une chanteuse française de reggae. Elle est née au Cap-Vert et l’a quitté à l’âge de six ans pour venir vivre en France. Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, elle grandit dans un univers musical éclectique. Elle découvre, en parallèle, le reggae et la musique soul,…
    Tags: a, l, qu, se, ont, d, musique

Laisser un commentaire

Comment
Nom*
Mail*
Site*